DOMINICALES 494 – ETE 2021 – MA GRÂCE TE SUFFIT

En ce moment, nous pouvons suivre le tour de France, qui nous présente des coureurs qui cherchent à revêtir le maillot jaune sur les Champs-Élysées.

Bientôt, commenceront les jeux olympiques de Tokyo. Pendant quelques semaines, des athlètes vont se mesurer les uns aux autres, cherchant à battre des records, pour recevoir une médaille et que l’histoire de leur sport retienne leurs noms.

Face à ces exploits, au début de cet été, nous entendons saint Paul qui nous parle de l’humilité. Cette humilité est associée au combat spirituel : le combat n’est plus de se mesurer à l’autre, mais de se mesurer à Dieu. Saint Paul parle d’une écharde dans sa chair mais nous ne savons pas bien de quoi il s’agit. C’est quelque chose qui l’empêche d’accomplir tout ce qu’il aimerait faire au service de l’Évangile, et Dieu ne l’en a jamais épargné. Quel contraste avec le désir humain de marquer l’histoire, de laisser sa trace en y gagnant une immortalité dans la mémoire des hommes !… Il y a un discernement à poser sur les motivations de nos différentes activités : donner le meilleur de nous-même, mais à quelle fin ?

Saint Paul nous invite à reconnaitre notre faiblesse, non pas comme un ennemi, mais comme le lieu de l’expression de la toute-puissance divine.

Car, en effet « je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses, afin que la puissance du Christ fasse en moi sa demeure ». En reconnaissant notre faiblesse, nous nous permettons d’accueillir la grâce de Dieu.

C’est peut-être l’occasion d’être un peu audacieux en demandant, dans la prière, la grâce que le Seigneur veut me donner pour témoigner de sa toute-puissance.

Bel été à tous ! Que Dieu vous bénisse.

p. Serard+, curé