EDITO du 14 novembre

Accueillir le Fils de l’homme

À partir de ce dimanche, la liturgie nous fait entendre l’enseignement du Christ sur les fins dernières. Ce thème nous accompagnera jusqu’à l’entrée dans l’Avent. Au cœur de ces semaines, nous célèbrerons la solennité du Christ Roi de l’univers.

Dans son enseignement, Jésus nous rappelle que, si nous l’avons déjà accueilli par Marie dans le mystère de son incarnation, nous devons nous préparer à accueillir son retour comme nous le professons dans le Credo : « il reviendra dans la gloire ». Jésus nous invite à une grande vigilance dans les signes des temps, tout en restant prudent puisque « ce jour et cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges dans le ciel, pas même le Fils, mais seulement le Père. »

Cette attente de la dernière venue du Christ (que l’on appelle parfois « parousie ») n’est pas passive, cet acte d’espérance se fait dans notre conversion, la louange et l’Amour, autrement dit dans la Foi et la Charité.

p. Serard+, curé